C'est la saison

Evolution ! Nous allons fabriquer nous même nos produits

Après une première collecte réussie en obligations en juillet 2017 pour un montant de 221k€ (première collecte en obligations sur WiSEED pour une entreprise hors immobilier et ENR), Mémé Georgette revient pour une collecte en actions cette fois-ci !

Hésitez pas à voter directement en cliquant sur ce lien : https://www.wiseed.com/fr/projet/29088417-citoyens-du-monde/widget

Vous êtes les premiers intéressés par cette nouvelle levée de fonds car c’est grâce à vous que la marque Mémé Georgette est née et que son chiffre d’affaires a été multiplié par 3 en 2 ansMerci !

Nous avons créé ensemble une bonne base et voulons la préserver et la faire évoluer à vos côtés.

N’hésitez pas à consulter la FAQ pour retrouver des informations sur cette première collecte.

CITOYENS DU MONDE vous propose de participer à un tour de table d’envergure aux côtés de co-investisseurs de renom. Le projet qui a pour objectif la construction d’une usine de fabrication de produits bio, éthiques et responsables en Essonne est estimé à 22M€.

La société a été lauréat TIGA, ce qui lui permet de bénéficier du soutien de la Caisse des Dépôts pour mener à bien ce projet.

Visuel 3D de l’usine

Des produits bio, français, locaux, éthiques et responsables

Le marché des produits bio évolue très rapidement comme la consommation alimentaire en général. Un simple produit bio ne suffit plus, les consommateurs comme les distributeurs veulent une fabrication française, faite avec des matières premières françaises, du local, de l’éthique, une empreinte écologique exemplaire.

Pour ne pas rester uniquement sur nos acquis et conserver notre croissance, notre positionnement produits doit évoluer.

Il nous faut également ouvrir d’autres circuits de distribution afin de sécuriser notre avenir dans un contexte de GMS assez pâle. 

 

Objectif de la société : devenir fabricant

Notre marque est présente uniquement en GMS et fabriquée par nos partenaires sous-traitants.

Pour répondre aux attentes du marché, et conquérir d’autres circuits de distribution, nous souhaitons faire évoluer notre gamme en répondant à toutes les nouvelles exigences.

Pour cela nous devons être autonome en devenant nous même fabriquantrelocaliser la production, utiliser des matières premières équitables, le tout dans un bâtiment éco-conçu. Nous pourrons ainsi concevoir une marque pour le réseau bio et répondre aux demandes des marques distributeurs et de la restauration collective. 

Un projet d’envergure lauréat TIGA et soutenu par de nombreux acteurs

Ce projet estimé à 22M€ est réalisé grâce à un partenariat avec Sésame de Cœur d’Essonne dont nous faisons partie (https://www.coeuressonne.fr/grands-projets/la-base.html) :

 

 

Nous sommes d’ailleurs ensemble Lauréat du TIGA (https://www.caissedesdepots.fr/investissements-davenir) ce qui nous donne accès à un fonds de 7.3M€ auprès de la Caisse des Dépôts :

 

Nous sommes également accompagnés et en cours d’instruction avec la Banque des Territoires, la Nef, Esfin gestion, Essonne active, le réseau entreprendre, Arkéa capital, Phitrust, le Crédit Coopératif & Mexens.

Notre promoteur immobilier nous a également fait une offre de location en étant propriétaire du bâtiment afin de réduire de plus de 10M€ les investissements de départ. Les études et l’aménagement sont réalisés par le cabinet Eras du groupe Engie.

Les fonds seront ainsi essentiellement utilisés pour ingénierie process et le BFR.

Les études se terminent et le permis de construire devrait être déposé fin mars 2020 pour une ouverture d’usine en octobre 2021.

Nous sommes également en cours de recrutement d’un DAF et d’un directeur de production. Le conseil d’administration se renforce d’un industriel important de l’agro-alimentaire.

Publié par Raph Hannon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *